Passivation inox, cuivre et laiton (pièces techniques)

La passivation de l’inox permet de recréer rapidement une couche passive, homogène et compacte d’oxyde de chrome en surface des pièces altérées par différents traitements (mécaniques ou chimiques).

La couche d’oxyde de chrome formée étant compacte et passive, elle améliore grandement la tenue à la corrosion des pièces traitées.

Le traitement de passivation a, de plus, un effet décontaminant et la couche d’oxyde de chrome a des propriétés auto-réparatrices en présence de l’air (action de l’oxygène).

La passivation du cuivre et du laiton permet de recréer rapidement une couche passive, homogène et compacte de chromates en surface des pièces altérées par différents traitements (mécaniques ou chimiques).

La couche de chromates formée, compacte et passive, améliore grandement la tenue à la corrosion et l’esthétique des pièces traitées.

Ces passivations peuvent être réalisées avec épargne.