Anodisation colorée du titane

Procédé électrolytique qui permet de former une couche barrière très fine (de 1 à quelques dizaines de nanomètres) d’oxyde de titane en surface d’une pièce en titane ou alliage de titane.

La couleur obtenue se fait sans adjonction de colorant ou produit polluant, elle est résultante des propriétés optiques de la couche qui varient en fonction de l’épaisseur de celle-ci.

La couleur de l’oxyde formé peut varier de manière contrôlée et maîtrisée sur une étendue chromatique importante (voir notre nuancier couleur).

Ce type de traitement est très fréquemment utilisé sur les implants médicaux, il améliore la biocompatibilité du produit et permet de différencier les différents matériels lors des interventions selon un code couleur. Le secteur aéronautique utilise également le titane anodisé dans ses processus. Le traitement peut être réalisé avec épargne.